Institut Professionnel des Comptables
et Fiscalistes Agréés
Loi du 22 avril 1999
 
Examen pratique d’aptitude

Comment se déroule l’examen pratique d’aptitude ?

S’il a accompli au moins 200 jours de stage (1000 heures) et au moins 12 mois de stage, le stagiaire peut demander son inscription à l’examen pratique d’aptitude. L’examen se compose d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale.

Présentation des matières à connaître pour l’examen pratique d’aptitude

L’épreuve écrite :

Elle porte essentiellement sur :

  • la comptabilité et les comptes annuels ;
  • la fiscalité directe et indirecte ;
  • le droit des sociétés/droit social ;
  • la déontologie.

Pour être admis à l’épreuve orale donnant accès au titre de comptable-fiscaliste agréé, le stagiaire devra obtenir :

  • un total d’au moins 50 % ;
  • 60 % dans les matières comptables ;
  • 50 % en déontologie ;
  • et 60 % dans les matières fiscales.

Ces modalités sont également valables pour l’accès au titre de comptable agréé, mis à part que les 60 % dans les matières fiscales ne sont pas exigés.

L’épreuve orale :

L’épreuve orale comporte un commentaire de l’épreuve écrite et une interrogation sur la pratique de la fonction, les missions, la responsabilité et la déontologie des comptables-fiscalistes agréés. Le stagiaire qui a obtenu au moins 60 % des points à l’examen oral sera inscrit au tableau des titulaires de la profession. S’il échoue, le stagiaire aura la possibilité de s’inscrire à une nouvelle session d’examen, si ses 36 mois de stage ne sont pas écoulés.


Dernière mise à jour le 27/02/2015 17:11:48
Navigation
  • RETOUR