Institut Professionnel des Comptables
et Fiscalistes Agréés
Loi du 22 avril 1999
 
Caractéristiques du stage

Le but :

Le stage a pour but de préparer le comptable-fiscaliste stagiaire à son inscription au tableau des titulaires de la profession par une formation intensive à la pratique professionnelle et aux règles de déontologie.

La durée :

Le stage comporte l’équivalent de minimum 200 jours (1000 heures) de pratique professionnelle au cours d’une période de 12 mois au minimum et de 36 mois au maximum. Le stagiaire qui exerce la profession à titre accessoire doit veiller à disposer de suffisamment de temps pour effectuer son stage.

Le maître de stage :

Le comptable(-fiscaliste) agréé, l’expert-comptable (externe) et le réviseur d’entreprises peuvent être acceptés comme maîtres de stage. Le stagiaire est accompagné et conseillé dans toutes ses prestations par son maître de stage.

Modalités :

Durant le stage, le stagiaire peut effectuer toutes les missions d’un comptable-fiscaliste agréé (activités de l’art. 49 (loi du 22/04/99)). Il peut aussi bien travailler sur les dossiers de son maître de stage que sur ses propres dossiers (s’il accomplit le stage sur une base indépendante). Le coût du stage est modique et se limite à des frais de dossier et une intervention annuelle dans les frais occasionnés par le stage (séminaires, publications,…).

Obligations spécifiques :

Le stagiaire doit tenir quotidiennement un rapport de stage électronique qui rend compte des travaux qu’il effectue et auxquels il participe. Par ailleurs, il est tenu de suivre annuellement un certain nombre d’heures de formation permanente parmi lesquelles figurent obligatoirement les 5 séminaires-stagiaires organisés par l’IPCF. L’objectif de ces séminaires est double : contribuer à la formation des stagiaires et les préparer à l’examen pratique d’aptitude.


Dernière mise à jour le 01/10/2013 15:52:27
Navigation
  • RETOUR