Institut Professionnel des Comptables
et Fiscalistes Agréés
Loi du 22 avril 1999
 
Honoraires

Comment le comptable-fiscaliste fixe-t-il ses honoraires ?

Dans notre pays, il n’existe pas de barèmes officiels pour la profession de comptable-fiscaliste. Seule exigence : les honoraires et frais facturés par un professionnel doivent refléter la complexité et le volume de la mission, les compétences particulières et les frais généraux inhérents à son activité.

La lettre de mission reprendra idéalement les accords que vous aurez établis avec votre comptable-fiscaliste IPCF au niveau des honoraires.

Bon à savoir - La lettre de mission, de quoi s’agit-il ? : L’Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés recommande vivement au professionnel et à son client d’établir une « lettre de mission » avant le début de leur collaboration.

Ce document doit préciser au minimum les devoirs réciproques des deux parties, les conditions pécuniaires convenues et les délais devant être respectés. Pour accéder au formulaire standard, cliquez ici

La comptabilité, un monopole légal ? : Absolument. L’Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés rappelle aux entreprises et aux particuliers que seuls les professionnels agréés peuvent exercer des missions comptables en tant qu’indépendants pour compte de tiers. Il est, dès lors, primordial que vous vous assuriez que votre comptable-fiscaliste est bien agréé par l'IPCF.

Pour vous en assurer, consultez le tableau des titulaires de la profession.


Dernière mise à jour le 24/12/2012 14:01:22
Navigation
  • RETOUR