Institut Professionnel des Comptables
et Fiscalistes Agréés
Loi du 22 avril 1999
 
N° 93 - 28.02.01 - IAS - Les normes comptables internationales: IAS 2 - inventories - stocks

Edition n° 93 du 28 février 2001

Les normes internationales IAS :
IAS 2: Inventories - Stocks

    Auteur :
    Françoise PHILIPPE
    Vice-président IPCF

Pour rappel :

Sauf dérogation spéciale, les normes IAS ne sont pas (encore) d’application en Belgique.
L’IPCF a décidé d’expliquer régulièrement une norme dans le Pacioli afin que ses membres en connaissent sommairement le contenu mais également afin d’éviter un vent de panique à leurs sujets.

Les comptables qui seraient intéressés par une information complète sur ces normes peuvent en obtenir

- une version anglaise :

- une version française :

- Il n’existe pas encore de version néerlandophone.

IAS 2 : Inventories

Le système préconisé par les IAS est celui du coût historique pour les stocks autres que :

  • travaux en cours (contrat de construction) traités par la norme IAS 11;
  • instruments financiers traités par les normes IAS 32 et 39;

  • cheptel, produits agricoles et forestiers et de minerais : (norme en préparation).

  • (Selon l’usage dans certains secteurs, ces stocks sont évalués à la valeur nette de réalisation, c’est-à-dire le prix de vente estimé dans le cours normal de l’activité, diminué des coûts estimés pour l’achèvement et pour réaliser la vente).

Les stocks doivent être évalués au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation.

Le coût des stocks comprend :

- Coût d’acquisition : prix d’achat + frais accessoires - ristournes obtenues.
- Coût de transformation : Coûts directs et frais généraux fixes et variables encourus pour transformer les matières premières en produits finis.
- Autres coûts : uniquement s’ils sont encourus pour constituer les stocks.
- Les coûts non repris : coûts qui ne sont pas encourus pour amener les stocks à l’endroit et dans l’état où ils se trouvent.

Le coût des stocks d’un prestataire de services

- Sont inclus : les rémunérations, charges sociales et autres frais du personnel directement engagés pour fournir les services ainsi que les autres frais généraux qui leur sont attribuables.
- Sont exclus : les rémunérations, charges sociales et autres frais relatifs aux ventes et au personnel administratif.

Les techniques d’évaluation du coût :

- Méthode du coût standard : si les résultats sont proches du coût et s’ils sont réexaminés régulièrement, ils peuvent être utilisés pour des raisons pratiques. Le coût standard est établi suivant l’utilisation normale de matières premières, fournitures, main-d’oeuvre,...
- Méthode du prix de détail : souvent utilisée dans la distribution au détail. Le coût des stocks est déterminé par la valeur des ventes diminué du pourcentage de marge brute. Ce pourcentage tient compte des stocks qui ont été démarqués.

Les méthodes de détermination du coût :

- Les éléments qui ne sont pas habituellement fongibles ou ceux qui sont affectés à des projets spécifiques doivent faire l’objet d’une identification spécifique de leurs coûts individuels.
- Le coût des stocks des autres éléments est déterminé suivant la méthode FIFO - PEPS (les éléments restant dans le stock sont donc les derniers entrés) ou la méthode du coût moyen pondéré (pour chaque élément, moyenne du coût en stock au début de l’exercice et du coût des éléments achetés ou produits au cours de l’exercice).

Autres traitements autorisés :

- Méthode LIFO - DEPS : les éléments restant en stock sont les premiers entrés.
- Dépréciation des stocks pour les ramener à une valeur nette cohérente de réalisation. Une nouvelle évaluation sera alors effectuée lors de chaque exercice suivant et la réduction sera éventuellement reprise s’il y a lieu.

(Les méthodes d’évaluation des stocks ont déjà été expliquées dans le Pacioli n° 83).

Comptabilisation des charges :

- Lorsque le stock est vendu, sa valeur doit être comptabilisée en charge au cours de l’exercice pendant lequel ont été comptabilisés les produits correspondants.

Les pertes et les dépréciations du stock doivent être prises en charge au cours de l’exercice pendant lequel elles sont survenues.
La reprise d’une dépréciation doit être comptabilisée comme une diminution de la prise en charge du stock.

Interprétation SIC 1

Les stocks présentant des caractéristiques similaires quant à leur nature et à leur usage doivent être évalués selon la même méthode de détermination du coût. Toutefois, des méthodes différentes peuvent être utilisées pour des groupes de stocks ayant des caractéristiques différentes.

Dernière mise à jour le 11/08/2005 11:34:00